Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 22:19

Je ne voulais pas terminer l'année 2012 sans avoir fait un marathon...

 J'en cours au moins 1 par an depuis 15 ans !

 

Alors, pourquoi pas le marathon du Beaujolais !??

Je ne l'avais jamais fait et pour cause : plus de 350 m de dénivellé positif donc peu propice à faire un temps, plus folklorique que "sérieux"... Pas très loin de chez moi pourtant alors banco,  mon 17° marathon  sera celui du Beaujolais !

 

Nous sommes 22 de mon club à participer mais seulement 6 sur le marathon, une grande majorité de coureurs aura préféré "abrégé" les kilomètres pour se concentrer sur le coté festif de l'évènement !

Nous voilà donc en route pour rallier Villefranche samedi 17 novembre, je suis avec 2 potes du club, Richard et Glenn, récup des dossards, la navette nous emmène ensuite à notre point de départ, Fleurie, où nous attendent déjà une fanfare et....un premier stand de dégustation de Beaujolais !! 

Nous entrons dans un gymnase déjà bien rempli de coureurs dont la  moitié est déguisée, une superbe ambiance règne, tout le monde se prépare pendant que l'animateur nous informe que cette année, tous les records sont battus : plus de 8000 coureurs sur les 3 courses (marathon, semi et 12 km), 27 pays représentés,...

 

Quelques photos avec les copains, certains s'étant déguisés comme Richard, très "jolie" avec sa petite jupe, son sac à main et sa perruque de fausse blonde !!! Coté météo, assez frais avec du brouillard donc manches longues après une grande hésitation.

 

Top départ, je suis en sas "élite" donc pas de soucis coté embouteillage, je pars sur une base de 2h48 (4' au kilo) sans aucune pression car je ne suis pas là pour faire un temps !! Le départ est très rapide, 2 km en descente que certains paieront forcément tôt ou tard...je pars également un peu plus vite que mon allure "programmée" mais rapidement, je me cale sur l'allure prévue un bon groupe m'accompagne, c'est plutôt rare mais toutce beau monde va rapidement ralentir !

 

Les premières cotes vont déjà en calmer queqlues uns puis la descente dans les caves au coeur de plusieurs chateaux va encore étirer le peloton...je suis toujours sur une bonne allure et les kilomètres défilent...ma préparation avec queqlues cotes pendant mes sorties longues va payer et même si je perds un peu de temps pour monter ces cotes, leur effet est moins "usant" que pour certains de mes compagnons de course.

 

Passage au semi en 1h23, un peu rapide mais je suis bien...arrivée au 30° kilo avec ma phrase habituelle à haute voix : "c'est maintenant que la course commence !" comme pour m'encourager à poursuivre le rythme ....le marathon, c'est 30 bornes "d'échauffement" et 12 de course !  

 

Tiens on arrive au point de départ du semi (Arnas) où mes potes du club m'encouragent chaleureusement, ils partent dans 1 h et viennent juste d'arriver...

 

Je rattrape régulièrement des coureurs qui payent leurs effforts du départ, les différents pointages annoncés par les nombreux spectateurs m'indiquent que je suis dans le top 20 au semi puis dans le top 10 au 30 ° kilo !!  Je reste toujours sur mon rythme et je remonte encore des coureurs...le dernier que je vais doubler est déguisé et il est...vétéran 2 !!!  Superbe déguisement de César  mais un César fatigué à 2 km de l'arrivée...J'arrive enfin dans une ambiance de folie, je passe la ligne en 2h46'32, je suis 7 ° scratch/1575 arrivants et 2° VH1 (le 1° est 30" devant moi...)


La suite est classique, massage/douche, attente de mes potes du marathon, du semi...Ce qui est moins classique, c'est l'apéro dans la rue principale de Villefranche pour voir la "Beaujolais parade" qui finira par la mise en perce du tonneau de Beaujolais devant l'hotel de Ville ! Et puis la soirée avec un succulent repas servi à plus de 1000 convives !! Organisation au top, spectacle assuré, un orchestre très professionnel  pour danser et puis que dire de la confrérie des buveurs de Beaujolais qui "intronisent" tous les ans les différents  vainqueurs et autres personnalités triées sur le volet...dont le grand vainqueur sur le marathon cette année, originaire du Bénin, qui laissera tous ses poursuivants à 1/4 d'heure ....2h29' avec un  2 ° à 2h43, je suis à moins de 3 ' de ce 2 ° !!!!

Au final, retour à la maison vers 2h30 du mat mais très très heureux de cette journée avec une belle course mais surtout un spectacle à la hauteur de ce qui m'avait été rapporté....je n'ose même pas imaginer la méga fiesta à l'occasion du grand frêre, le marahon du Médoc dont se sont inspirés les organisateurs du Beaujolais pour offrir un tel spectacle !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by thierryclavel
commenter cet article

commentaires