Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 19:21

"15 ans que je lui demande de venir la faire cette course, il est

 

enfin venu et il a vaincu ! "

 

Voilà comment l'animateur de la Foulée des monts d'or m'a accueilli sur la ligne d'arrivée après 1h39'47" de course...

 

L'animateur, c'est mon pote de lycée, Bertrand, qui anime la course depuis ses débuts et qui me "tanne" pour que je vienne faire cette fameuse foulée des Monts d'or dont j'entends parler depuis si longtemps...

Il s'agit de relier toutes les communes des Monts d'Or avec la particularité de changer de commune de départ chaque année, et bien cette année, comme je ne courais pas les cross, je me dis pourquoi pas ? 

Je viens avec des copains du club (CSBJ), un couple  qui fait la course en relais (15+10 km), nous arrivons 1h avant le départ, retrait des dossards, discussion avec d'autres coureurs du club, échauffement sous un ciel menaçant et c'est parti !

Nous avons été tout de suite été mis au parfum sur la réputation de cette course : des montagnes russes ces Monts d'or !

Au départ de St Germain, la plus grosse difficulté ne s'est pas fait attendre : après 1 km, direction Poleymieux, 2 bosses successives nous ont déjà fait avaler 300 m de dénivellé, le tout sur 5 km seulement !

Une fois arrivés au "sommet", descente sur St Didier puis on enchaine les différents "mamelons" qui nous conduiront au 15° kilomètre, passation des relais mais pour moi (et les 595 autres !), c'est la poursuite vers les autres villages se terminant par "au mont d'or", St Romain, Couzon, Curis et les montées/descentes s'enchainent jusqu'à l'arrivée ! Les jambes sont lourdes mais je garde tout de même un bon rythme, je finis avec un "jeune" senior après avoir rattrappé des coureurs usés, nous nous tirons une bonne bourre jusqu'à l'arrivée, OUF c'est finit !

La bonne surprise pour moi fut de voir le classement final, 1° Vétéran et 7° scratch ! Pour une première, qui plus est sur un parcours aussi exigeant, je suis ravi !   

Etirements, ravitaillement hyper copieux avec une sublime soupe de potiron, un groupe samba qui a mis de l'ambiance à l'arrivée puis attente des remises de récompenses...toujours long!!  Certains orateurs comprennent les coureurs en réduisant leur discours au minimum, d'autres beaucoup moins, seule petite ombre au tableau !

 

 

 Au milieu des organisateurs (mon pote Bertrand à ma droite)


Nous repartons sous une pluie battante, quelle chance nous avons eu ce matin !
Conclusion : Superbe course mais difficile car en plus d'être assez longue, le dénivellé et sa position au calendrier (3° dimanche de janvier) nécessite d'avoir de l'entrainement en côtes et d'avoir bien digéré les "écarts" des fêtes de fin d'année, à bon entendeur...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by thierryclavel
commenter cet article

commentaires